Actualités
Reclus de Monflanquin : un dernier rendez-vous judiciaire le 11 juin

Reclus de Monflanquin : un dernier rendez-vous judiciaire le 11 juin

Publié le : 11/06/2018 11 juin Juin 2018
Lundi 11 juin à Agen s’ouvre le dernier volet peut-être, du dossier judiciaire des reclus de Monflanquin. Cette fois, il est question de récupérer le château Martel, vendu deux fois. L’avocat de la famille Daniel Picotin plaide l’insanité d’esprit. Les De Vedrines ne savaient pas ce qu’ils faisaient. Les membres de cette famille protestante ont vécu l’enfer dans les années 2000. Que sont-ils devenus 17 ans après ?

« Nous n’aspirons plus qu’à l’anonymat et nous devons aller de l’avant. » Christine de Védrines décline l’invitation à une rencontre. « Nos enfants ont besoin de vivre leur route. » Le couple doit être présent aux côtés de leurs avocats le 11 juin. Ils ont perdu leurs biens. La première vente du château Martel a été annulée, pas la seconde.

Lenteurs judiciaires

« La récupération du château par la famille aurait une forte portée symbolique et réparatrice si la cour fait droit à cette demande » estime Me Daniel Picotin, de Bordeaux. Pour Philippe, l’aîné de la fratrie. «La justice de ce pays a une chance d’effacer cette histoire.» La justice a tardé  à prendre en compte le désarroi des reclus de Monflanquin.

Il est resté muet depuis le début.Si la porte de la maison familiale de Talade au Laussou est «toujours ouverte», rarement Philippe de Védrines, 80 ans, s’est exprimé depuis le huis clos à Martel, puis à Talade, là où il habite depuis 1999. C’est là pourtant qu’après la saisie des biens au château, les reclus se sont regroupés pour y vivre jusqu’à leur départ à Oxford en 2006. Cet ancien cadre chez Shell a quitté l’Angleterre dès 2008. «Je l’ai traité d’escroc (Tilly, NDLR). Je voyais ses agissements.»  La femme qui partage sa vie a perdu une maison et des terrains en Normandie.

Depuis 1732

L’escroquerie de Tilly porte sur 4.5 millions d’€ au total, lui et sa femme estiment avoir perdu un million d’€ environ. Argenterie «Tout s’est passé ici.» Dans la pièce où il reçoit, deux fauteuils appartenant «à mes parents.» Aux murs, les portraits des aïeuls. Les Védrines sont de sang auvergnat, de sang d’ici aussi. La famille a des siècles d’histoire en Lot-et-Garonne. Martel, le château appartient au clan depuis 1732. Henri de Védrines a été maire de Monflanquin.

Plus d’honneur que d’honneurs, c’est la maxime des Védrines. «A titre personnel, récupérer Martel c’est surtout affectif. Je veux retrouver notre histoire. Je me fiche éperdument de la valeur vénale du bien. Notre histoire est là.» Ce lieu de l’histoire familiale a changé, les volets sont bleus, la grille est contemporaine. «Il y avait l’argenterie avec les armes de Védrines et Cazeneuve. Tout ça a été vendu en Angleterre. C’est triste.»

Esprit en jachère

L’auteur présumé du vol, c’est Tilly. 10 ans après avoir quitté l’Angleterre avec sa femme, Philippes de Védrines n’y pense plus. «On ne va pas se réveiller tous les matins avec ça en tête, même si le souvenir n’est pas forcément bon.» A Noêl, la famille s’est réunie ici. La vie poursuit sonchemin. «Zagury (expert psychiatre, NDLR) a très bien expliqué ce qui nous est arrivé. L’esprit était en jachère, l’intelligence était comme paralysée. Ce type est agréable, intelligent.» Incarcéré à Gradignan, Tilly aurait aux dernières nouvelles été transféré en centre psychiatrique.

Les dates

Septembre 2001 : Le huis clos se met en place à Monflanquin.

Mars 2004 : cinq ans après l’arrivée de Tilly dans le giron familial, ouverture d’une information judiciaire pour blanchiment d’argent.

Printemps 2008 : Les De Védrines s’installent en Angleterre.

Mars 2009 : Christine de Védrines s’enfuit et rejoint Bordeaux.

Octobre 2009 : Thierry Tilly est interpellé en Suisse.

Novembre à décembre 2009 : les reclus toujours à OXford sont exfiltrés.

Juin 2010 : interpellation d’un complice de Tilly.

Novembre 2012 : Tilly écope de 8 ans pour abus de fabilesse, détention et violences volontaires. Juillet 2013 : la peine passe de 8 à 10 ans en appel.

Novembre 2014 : La cour d’appel annule le mandat de vente de l’agent immobilier. La justice reconnaît l’insanité d’esprit des propriétaires au moment de la vente du bien immobilier.

Décembre 2015 : la première vente du château est annulée. En avril 2016, l’agent immobilier qui avait déposé un pourvoi en cassation, est débouté.

11 juin : audience à la cour d’appel sur l’annulation des ventes.

Source: la dépêche du midi : STÉPHANE BERSAUTER

Historique

<< < ... 9 10 11 12 13 14 15 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.