Actualités
Le « gourou » présumé condamné à six mois de prison ferme

Le « gourou » présumé condamné à six mois de prison ferme

Publié le : 11/05/2011 11 mai mai 2011

Thierry Tilly poursuivi dans l’affaire des reclus de Monflanquin a été condamné, hier, pour outrage à magistrat.

Thierry Tilly n’a jamais souhaité être assisté d’un avocat depuis son arrestation en Suisse en octobre 2009. Hier, devant le tribunal correctionnel de Libourne, il a donc assuré sa défense, seul, à la barre.

Interpellé sur commission rogatoire internationale lancée à l’époque par le juge d’instruction Stéphane Lorentz, Thierry Tilly, 47 ans, « gourou » et principal protagoniste présumé dans le dossier dit des « reclus de Monflanquin », est depuis en détention provisoire. Et il entretient une rancœur tenace envers ce magistrat. Entre avril et juin 2010, il lui a écrit à dix-sept reprises depuis sa cellule à la maison d’arrêt de Gradignan, l’outrageant vingt-huit fois. « Vos procédés retors sont inacceptables au regard du respect de la règle de droit […] Vous avez dénaturé vos fonctions au gré de vos ambitions personnelles […] Il faut mettre fin à votre mascarade car votre folie destructrice vous a poussé trop loin quels que soient vos stratagèmes et combines […] Vous êtes inapte à exercer votre fonction de juge, vous êtes une belle m…, un petit télégraphiste », a écrit, entre autres, Thierry Tilly. Des propos que le magistrat instructeur, aujourd’hui en poste à Saint-Nazaire, n’a pas laissé passer.

« Une perte de temps »Hier, Thierry Tilly a donc comparu devant le tribunal correctionnel de Libourne pour répondre de ces outrages. « Le juge est libre d’enquêter comme il l’entend », a rappelé Me Marjorie Rodriguez, avocate du juge d’instruction qui a continué à subir des injures alors qu’il n’était plus en charge du dossier. « À travers cet outrage, nos institutions ne sont plus respectées. »

« Je vais garder le silence car parler constituerait une perte de temps, étant en mauvaise compagnie », a d’emblée lancé le prévenu en direction des magistrats du tribunal. Très agité, Thierry Tilly a montré une certaine forme de suffisance. « Revenez à la barre, vous êtes à la disposition du tribunal », a sermonné le président Gérard Denard alors que Thierry Tilly voulait se rasseoir.

« Ce sont des faits particulièrement graves », a estimé le procureur de la République, Jean-Pierre Buffoni, réclamant huit mois de prison dont quatre assortis du sursis et une interdiction d’entrer en contact avec le juge Lorentz.

« L’outrage ainsi réalisé doit nécessairement être sanctionné car il bouleverse les forces d’un procès équitable qui doit se dérouler sereinement dans l’intérêt d’une bonne justice et, par conséquent, dans le respect et la dignité », a encore insisté Me Marjorie Rodriguez, soulignant que « le juge Lorentz ne souhaite pas battre monnaie dans cette procédure ».

Thierry Tilly a finalement été condamné à huit mois de prison dont six fermes avec interdiction d’entrer en contact avec la victime à laquelle il devra verser un euro à titre de dommages et intérêts. « Je vous remercie, c’est une mascarade, cela nous donnera l’occasion de nous retrouver devant la Cour européenne des droits de l’homme », a lâché Thierry Tilly avant de quitter la salle d’audience sous escorte.

Thierry Tilly a également sollicité, hier, une demande de remise en liberté devant la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Bordeaux. Il a vu celle-ci rejetée. Il devait expliquer ses motivations en visioconférence mais il a refusé de s’exprimer le moment venu.

Il reste donc incarcéré à Périgueux.

Source : Sud Ouest du 11/05/11

Historique

<< < ... 52 53 54 55 56 57 58 > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.