Dans les années 80, Robert Le Dinh, aussi connu sous le pseudonyme de « Tang » se fait un nom au sein de la vie associative d’Agen. Charismatique et prétendant disposer de dons de voyance, Tang est le fondateur d’un mouvement sectaire qui est rapidement mêlé à des affaires d’agressions sexuelles.

ZI