RTL18.12

Expliquer, défendre et promouvoir la laïcité : c’est la ligne directrice de l’association Laïcité 33, fraîchement créée en Gironde. Le président d’honneur n’est autre que l’avocat Daniel Picotin. Ses membres ont la volonté de mobiliser les citoyens sur la laïcité.

Organiser des débats, des discussions sur la laïcité et le fait religieux dans l’éducation, sur le terrain. C’est l’objectif de l’association Laïcité 33, qui vient de se créer en Gironde. Le président Vincent Labeyrie a lancé cette association après les attentats de Charlie Hebdo et ceux de Paris : « J’ai été particulièrement touché par la nécessité et l’intéret de créer cette association. Ces événements ont fait trembler notre démocratie. »

La vice présidente en charge de l’éducation, Maryline Labeyrie, est aussi professeur d’éducation physique et sportive à Bordeaux. Elle ressent un besoin des professeurs de recentrer le débat sur la laïcité et de leurs donner des outils pour le faire après des enfants : « J’ai ressenti une certaine réticence de la part des enseignants, qui je pense aujourd’hui, ont un manque. Un simple affichage d’une charte depuis 2013 ne suffit plus à accompagner nos élèves. »

Le président d’honneur de l’association n’est autre que l’avocat Daniel Picotin, avocat à la cour spécialisé droit des dérives sectaires.